L'annuaire du diagnostic et du diagnostiqueur immobilier

Communication des termites

 
Fait à BORDEAUX le 14/05/2012 18:59:25
Cet article a été publié dans la section Technique / Termites

 

LES TERMITES:

 

La communication

 

Excepté les imagos, les termites n'ont pas d'yeux. Leur environnement se cantonne qu'à une seule

perception produite par leurs antennes, qui captent et envoient des signaux chimiques.

La majorité des capteurs sensoriels se trouvent au niveau des antennes et ils sont les récepteurs

permettant une communication vis à vis de l'environnement (ils détectent le bois, les ennemis ou bien

encore les substances toxiques qui les entourent).

Au sein de l'espèce, la communication se fait par le biais de molécules chimiques, on parle de phéromones. Chez les termites, on distingue deux types de phéromones, celles qui sont volatiles (comme une odeur par rapport au nez) et qui assureront une communication instantanée; et celles non volatiles, nécessitant un contact pour être transmises (comme un goût par rapport à la langue), on parle de signature chimique.

Les phéromones de piste, quand un ouvrier trouve une source de nourriture, il dépose par une glande un trait qui forme une piste sur le chemin qui mène à cette source. Les autres ouvriers peuvent alors suivre la trace sans

difficulté.

Les phéromones sexuelles émises entre rois et reines au cours de la construction du nid. Après l'essaimage, lafemelle une foisau sol soulève son abdomen, permettant la libération de ces phéromones, qui vont attirer le ou les mâles.

Phéromones d'alarme

A l'arrivée d'intrus ou de prédateurs, les termites émettent des phéromones d'alarme. Ceci permet la communication d'alarme aux autres individus de la même colonie.

La signature chimique

Tous les individus d'une termitière disposent d'une signature chimique, tel un code-barres, qui lui est propre. C'est en fait un mélange de molécules chimiques à des dosages précis qui caractérise la fonction de l'individu (soldat, ouvrier, reproducteur), sa colonie d'appartenance et son espèce.

Ainsi, le frottement des antennes d'un premier termite ouvrier sur les antennes et la cuticule d'un second ouvrier et inversement permet aux individus de s'identifier.

La réaction qui suit l'identification d'un individu appartenant à une autre colonie varie selon le type de la colonie, si elle est ouverte ou fermée.

 

 

Cet article vous à été proposé par :


Devis en ligne
AB HOME DIAGNOSTICS
18 rue du Dr schweitzer
33300 BORDEAUX
06.60.84.96.53
Accéder au site web...
Contacter par mail
Nous sommes un cabinet d'experts indépendants. Nous réalisons tous les diagnostics à des tarifs ultra préférentiels. Nous sommes réactifs en moins de 24 heures nous intervenons fourniture des rapports inclus et nous proposons des faciltés de paiement.

Ce cabinet intervient notamment pour les diagnostics Plomb, Amiante, Termites, Gaz, Dpe, Electricité, Risques Naturels & Technologiques, Loi Carrez, Prêt à Taux 0%, Assainissement, Etude & Bilan Thermique, .



Articles plus récents :

Tous les articles

Articles plus anciens :



Egalements publiés par AB HOME DIAGNOSTICS :


Egalements publiés dans Technique :


Egalements publiés dans Termites :


Voir aussi :


Vous souhaitez publier sur annudiag

Professionnel ou particulier... Profitez d'annudiag pour publier vos articles ou vos témoignages, inscrivez-vous pour bénéficier dès maintenant des services d'annudiag votre web média spécialiste du diagnostic immobilier. Tous les services d'annudiag sont gratuit, n'attendez plus !